Cabane pour hérisson : conseils

Si vous avez la chance de posséder un jardin, vous avez déjà remarqué que de nombreux petits animaux prennent parfois la liberté d’occuper leurs quartiers.

Donc, oui, certains animaux comme « parasites » (pour nous il n’y a pas de parasites ou de mauvaises herbes 😉) comme les escargots, les vers et certains insectes ont l’art d’endommager vos belles plantations ou votre potager, mais ils restent une brique essentielle de l’écosystème et ils méritent autant de protection que d’autres.

Lire également : Comment éviter les fourmis dans son potager ?

D’ autres animaux, au contraire, appartiennent à une catégorie qui mérite plus de vigilance et parfois notre protection .

Savez-vous que le hérisson est l’un d’entre eux ?

A lire également : 10 animaux de compagnie atypiques à découvrir

Ce petit animal a souvent une mauvaise réputation malgré elle, surtout à cause de ces déversements qui peuvent sembler effrayant.

Et pourtant… ce petit mammifère est totalement inoffensif  !

Principalement mangeur d’insectes, il est mêmel’un des meilleurs amis des jardiniers et des agriculteurs, parce qu’il aime beaucoup les aider à se débarrasser des petits bébés indésirables .

Donc, si vous voulez, dans cet article, nous vous suggérons d’en apprendre plus sur ce petit animal qui ne manque pas d’épices.

C’ est aussi une excellente occasion pour vos enfants d’en apprendre davantage sur la faune et la nature autour de la maison.

Qu’ en penses-tu ?

Enfin, nous allons vous montrer les meilleures façons d’accueillir un hérisson et comment faire une maison pour eux.

Une activité à pratiquer en famille, bien sûr !

Vas-y, vas-y !

Résumé pour une lecture facile :

  • Le jardin : une faune fascinante en vue
  • Le hérisson : un mammifère que le nôtre abrite
    • La vie du hérisson en quelques mots Une
    • solution respectueuse de l’environnement pour éliminer les parasites deJardins potagers
    • Monsieur Météo malgré lui
    • Une façon de protéger à tout prix
  • Intérêt à lui construire une maison nommée
  • protection hérisson : 4 idées maison
    • Le chalet digne Robinson
    • Une jolie maison en contreplaqué
    • Un hébergement à ossature bois
    • A grotte en terre cuite
  • Téléchargez nos kits d’activités amusantes pour faire des excursions dans la nature un succès
    • Qu’est-ce que vous avez aimé ou n’avez pas aimé dans cet article ? Nous en discutons dans les commentaires !

Le jardin : une faune fascinante en vue

Si vous voulez découvrir la nature de votre chérubin et surtout la faune, vous n’avez pas à aller loin.

Parce que tu le savais ?

Votre jardin regorge de trésors vivants à observer.

Voici une liste non exhaustive de petits animaux qui contribuent à la biodiversité d’un jardincontribuer à :

  • Insectes : coccinelles, abeilles, bourdons, guêpes, araignées, criquets, bois…
  • Oiseaux : merle, rousse, club bleu, pic, rossignol, moineau, muguet…
  • Petits mammifères : le lapin garenne-lapin, le furet, la belette, le ragondin, la musaraigne, l’écureuil, la belette, la taupe…
  • Reptiles et amphibiens : crapauds, grenouilles, salamandres, lézards…

Comme vous pouvez le voir, la faune dans le jardin est énorme et s’attarder sur chacune de ces petites créatures serait super intéressant.

Mais ce serait beaucoup trop long.

Donc, si vous êtes intéressé par le sujet, voici un site qui répondra parfaitement à toutes vos questions.

Pour notre part, aujourd’hui nous serons heureux de nous concentrer sur le hérisson, un petit mammifère vraiment captivant tous les soirs .

Le hérisson : un mammifère qui protège notregagné

Tout d’abord, une petite leçon en sciences naturelles : le porc-épic tend à s’associer aux hérissons.

Normal, avec tout le piquant !

Mais à la fin, à part cela, ils n’ont rien en commun.

Contrairement au hérisson, le porc-épic est un rongeur qui peut perdre ses épines et apprécier de bonnes plantes, ce qui est loin de rendre les jardiniers heureux.

La vie du hérisson en quelques mots

À la naissance, il est sans épine et pèse 20 g.

Seulement après quelques minutes, son dos sera couvert de plumes blanches.

Guidés par leur mère pendant les deux premiers mois de leur vie, ils affrontent le monde qui les entoure seuls.

À l’âge adulte, un hérisson pèse entre 300 et 2 200 g (le poids varie selon l’âge, la saison et la quantité de nourriture sous la patte).

Son plus grand danger ?

La voiture qui ne lui donne aucune chanceen l’écrasant et le renard qui s’étend autour et en le poursuivant pour lui faire une morsure.

Quand il se sent en danger, le hérisson entre dans une balle.

C’ est sa seule défense.

Quant à la nourriture, il aime les escargots et les escargots.

Les insectes font également partie de son alimentation.

Le hérisson ne tolère pas bien le froid.

C’ est pourquoi il utilise l’hiver pour un repos bien mérité dans un nid confortable construit avant la saison.

Après le retour du printemps, il est prêt pour de nouvelles aventures nocturnes à travers les jardins.

Parce que la nuit est son moment préféré pour crapahuter et aller zumchgt hors de ses plats préférés.

Il est donc assez discret pendant la journée , car il l’utilise pour roupie et aiguiser lui-même.

D’ autre part, la nuit, si vous êtes dans lesitué près d’un hérisson, vous ne l’entendrez que.

Il ronronne et même ronronne !

Et s’il a trouvé quelque chose pour satisfaire son appétit, on peut entendre son enthousiasme en grognant et en mâchant .

Une solution respectueuse de l’environnement pour éloigner les parasites des jardins potagers

Comme il n’aime pas les plantes et les légumes, le hérisson est un véritable allié pour le jardinier.

Ce dernier est souvent heureux quand ce petit mammifère piquant n’a pas éloigné ses quartiers de son potager.

Oui, parce que le hérisson est d’une grande aide.

Il efface, bien sûr, les plantations de petits bébés qui ont le don, leur fou en attaquant ses cultures.

M. Wetter malgré lui

Le hérisson a un don : la prédiction du temps qu’il fera.

Eh bien, en fait, ce n’est pas vraiment un pouvoir, mais simplement depuis qu’iln’aime pas les fortes pluies , ils disent que s’il « tombe » dans sa maison, c’est un signe qu’il va pleuvoir.

De même, si au début du printemps, le hérisson, destiné à revenir à une vie active, sort quelques instants et finit par revenir à l’hibernation pendant un certain temps, c’est un signe que l’hiver est susceptible de jouer des heures supplémentaires.

Une espèce à protéger à tout prix

Malgré ses piquants, ce qui peut l’aider à éloigner les prédateurs, le hérisson est un animal effrayant .

Et il y a quelque chose !

Malheureusement, il est victime d’un dispositif contre lequel il ne pèse pas : thecar.

C’ est en partie pour cette raison que leur espérance de vie est passée de 10 à 3 ans en quelques années !

En fait, la route tuerait environ 10 000 hérissons par an.

Mais ce n’est pas la seule machine alimentée par l’homme qui lui fait peur.

C’ est aussi une proie légère pour la tondeuse à gazon.

Un autre fléau pour lui : des pesticides qui empoisonnent son alimentation ou tout simplement disparaissent.

Et, bien sûr, il y a des prédateurs tels que le renard, le sanglier, le hibou, le chien, le chat…

Bref, le hérisson doit être constamment sur les gardes pour rester en vie.

L’ intérêt de lui construire une maison digne du nom

Ne pas être trop froid en hiver est une question de survie pour lui.

Bien sûr , le hérisson s’adapte à toutes les zones climatiques, mais il n’est pas nécessaire d’abuser.

Comme nous l’avons vu ci-dessus, faute de nourriture abondante, le hérisson joue le paresseux en hiver et préfère plonger dans un sommeil profond.

C’ est l’hibernation.

Donc il ne dépense pas d’énergie etne risque pas de mourir de faim.

Mais ce n’est pas sans risque pour lui.

Car pour le garder dans les bras de Morphée, la température de son nid ne doit pas être trop basse.

La température interne du hérisson correspond à celle du logement.

Donc, si par malheur, il descend trop et descend en dessous de 4°, le petit mammifère se réveille pour ne pas geler et doit se réchauffer.

Cette action nécessite beaucoup d’énergie, et en brûlant des calories, le hérisson risque de mourir d’un manque de nourriture suffisante pour compenser.

Et là, vous pouvez jouer un rôle clé.

Comment ça ?

En faisant de lui un abri, il pourra profiter d’un repos bien mérité .

Protection hérisson : 4 idées maison

Pour se sentir bien, le hérisson est satisfait de peu.

Un tas de feuilles de chêne ou de paille, un toit pourl’imperméabilisation, cela suffit pour rendre votre invité heureux.

Quant à l’endroit de ne prendre soin qu’un seul détail : le coin confortable que vous avez choisi doit être protégé du vent, et assez loin des lieux de passage , afin de ne pas effrayer le petit mammifère.

Selon la configuration de votre jardin, vous pouvez placer l’abri de hérisson le long d’un mur, sous un bosquet ou non loin d’une haie.

Et, bien sûr, vous pouvez embellir un peu les choses pour garantir le confort et la sécurité.

Parce qu’il y a aussi un autre élément à considérer : comme vous l’avez vu un peu plus haut, le hérisson est une proie facile pour certains animaux tels que le chat ou le chien en particulier.

Par conséquent, il faut veiller à ce que le logement ne soit pas facilement accessible pour eux .

Voici quelques idées que vous pouvez facilement mettre en pratiquepeut être utilisé.

En outre, c’est une excellente occasion de commencer une activité naturelle avec la famille !

Fantastique, n’est-ce pas ?

Cabane Robinson

La base est une caisse en bois.

Voici comment cela fonctionne :

  • Invitez vos enfants à bûcher des branches (si vous ne les trouvez pas dans votre jardin, profitez d’une promenade familiale dans la forêt pour le ravitaillement) et des feuilles (quelle que soit la taille et le type, le hérisson s’adapte facilement).
  • Séchage.
  • Avec les enfants, vous trouverez l’endroit idéal pour placer la cabane selon la configuration de votre jardin.
  • Laissez un tas de feuilles ou de paille à l’endroit prédéfini.
  • Découpez une entrée d’environ 10 cm de haut sur l’un des côtés les plus longs de la boîte
  • Coupez les branches en bois de sorte qu’elles couvrent le haut de la caisse et les côtés et demandez aux enfants de les coller.
  • Retourne la petite cabane donc sur leNid de feuille et l’astuce est prêt !
  • Astuce : Pour peser la protection et empêcher l’un de vos fidèles compagnons à quatre pattes d’interférer avec le hérisson, vous pouvez mettre une ou deux pierres ou pierres sur le toit 😉

Une jolie maison en contreplaqué

Cette fabrication artisanale nécessite un peu plus d’outils et d’utiliser vos compétences de bricolage.

En fait, il s’agit de remplacer la caisse en bois par une caisse légèrement plus élaborée.

Quand il s’agit de la conception elle-même, il suffit de suivre les étapes parfaitement décrites dans cet article.

Une fois faites, l’avantage des planches de bois est que vous pouvez facilement inviter vos enfants à le personnaliser à leur goût !

Une protection de cadre en bois

Si vous avez une cheminée ou avez accès à des bûches à proximité, vous pouvez faire un abri de hérisson avec.

Tout ce dont vous avez besoin est :

  1. pour créer un petitUn tas de feuilles mortes entouré de 1 ou 2 troncs superposés (pour former des murs d’environ 15 cm de haut minimum).
  2. Disposer verticalement et comme un toit d’autres bûches.

Astuce : Pour consolider l’abri, n’hésitez pas à connecter les bûches avec un fil.

Une grotte en terre cuite

Si vous n’avez pas de bois à votre disposition, avez-vous de vieilles jardinières en terre cuite ?

Dans ce cas, vous avez juste besoin de faire ce qui suit :

  1. Faire une encoche d’environ 10 cm sur le bord supérieur du pot (si vous battez légèrement avec un outil, il doit être suffisant, mais assurez-vous de ne pas frapper trop fort, afin de ne pas le casser complètement)
  2. retourner le pot à une rangée de feuilles mortes.

Habituellement, ce type de pot est assez lourd pour ne pas renverser facilement, mais rien ne vous empêche de le peser avec une pierre.

Maintenant, vous avez tousCartes à la main pour accueillir un petit hérisson mignon.

Voici quelques derniers conseils pour qu’il reste :

  • le hérisson n’aime pas être constamment dérangé. Résiste à l’envie de jeter un oeil trop régulièrement pour voir si votre abri est habité. Ça le laisserait s’enfuir.
  • Laissez-le faire le plein pour l’hiver, en lui fournissant de la nourriture à l’automne. Et même s’il a une faiblesse pour les escargots, le hérisson est omnivore. Tout ce que vous avez à faire est d’éviter le lait parce qu’il le digère mal. D’un autre côté, si vous faites du compost, alors c’est évident pour lui Banco !
  • Le hérisson a besoin d’espace pour le crapahuter. Facilisez-vous de marcher d’un jardin à l’autre en créant, si possible, des passages à travers des clôtures.

Téléchargez nos kits d’activités amusants pour faire des excursions dans la nature un succès

Afin d’améliorer l’éducationKits d’aventure pour les enfants, chasse au trésor, chasse au trésor, chasse au trésor, téléchargement d’activités éducatives, il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous pour tout obtenir gratuitement.

Qu’ est-ce que vous avez aimé ou n’a pas aimé dans cet article ? Nous en discutons dans les commentaires !

Vos idées d’améliorations et d’extensions sont les bienvenues, ainsi que vos expériences et vos commentaires !

  • Vos enfants ont déjà eu le changement de traverser un hérisson ? ?
  • Quelle a été sa réaction ?
  • Avez-vous une autre idée de préserver le hérisson et de partager un lien avec la nature avec vos enfants ?

Laissez votre avis directement ci-dessous, merci ! N’hésitez pas à partager cet article avec des personnes autour de vous qui pourraient être intéressées et dans les réseaux sociaux !

Note : 1 ★ = Pas intéressant – 5 ★ = TOP Merci Suivant [Total : 5Moyenne:4,8]