Comment savoir si mon chat a une boule de poil ?

Accès direct à votre question via le contenu

  • 1 Pourquoi le chat vomit-il des boules de poils ?
  • 2 Conséquences et symptômes des boules de poils chez les chats
  • 3 Chats à risque et facteurs favorisant l’apparition des boules de poils
  • 4 Que ne pas traiter avec les boules de poils de votre chat
  • 5 Comment éviter les boules de poils chez votre chat ?
    • 5.1 Brosses recommandées pour limiter les boules de poils de votre chat

boules de poils accumulées dans le système digestif du chat sont assez fréquentes. Ils peuvent provoquer la toux de votre chat ou provoquer des vomissements ou même une obstruction intestinale sévère . Leplus souvent bénigne et facile à traiter,le propriétaire devra néanmoins être vigilant face à sonchat qui vomit les cheveux parce que Les certaines complications peuvent être graves.

A lire également : Quand donner vermifuge chat matin ou soir ?

SE SOUVENIR

  • La formation de boules de poils chez les chats est un phénomène naturel et fréquent qui doit être surveillé.
  • Chaque chat ne présente pas le même risque pour les boules de poils . La nature du pelage, la santé, les soins, l’environnement sont autant de facteurs qui modulent le risque.
  • De simples poils de boule à l’obstruction intestinale, les complications peuvent être graves chez les chats d’où l’importance de suivre leur animal et d’en parler avec le vétérinaire.
  • Identifier l’origine des vomissements est essentiel etne pas donner d’huiles inappropriées est encore plus !
  • Heureusement, la gestion des boules de poils est simple et nécessite peu d’efforts pour son bien-être !

__config_group_edit__ {} __config_group_edit____config_local_colors__ {« couleurs » : {« 3b094″ : » Couleur d’accentuation », » ea8c0″ : » Bordure »}, » gradients » : {}} __config_local_colors__

A découvrir également : Comment choisir un Sacré de Birmanie ?

Voir les pinceaux que Véto Conseils

recommande ALLER

Pourquoi le chat vomit-il des boules de poils ?

On peut se demander pourquoi les chats vomissent des boules de poils alors que les chiens ne présentent pas cette pathologie.Le chat est un animal qui lèche souvent, d’une part pour faire ses toilettes et enlever les poils morts mais aussi pour réguler sa température corporelle en humidifiant son mante. peut également exprimer intermittent ou anxiété permanente par le comportement de lécher exacerbée.

La langue de chat est un véritable peigne qui ramasse beaucoup de cheveux !

Cependant, la langue du chat présente des milliers de papilles gustatives cornées qui s’organisent comme un peigne dans lequel les poils morts s’accrochent. Une fois avalés, ils finissent dans le tube digestif et se mêlent aux selles parce qu’ils ne peuvent pas être digérés. Cependant, lorsqu’ils sont ingérés en trop grandes quantités, ils s’accumulent en formant une masse dans le tube digestif du chat et des complications peuvent apparaître.

Conséquences et symptômes de boules de poils

boules de cheveux chez les chats sont les cheveux morts avalés et accumulés dans l’intestin du chat au milieu des aliments digestibles.Ces grappes poilues sont également appeléstrichozoards (pour ceux qui aiment les mots barbare !). Les symptômes observés lorsqu’un chat a ces amas de cheveux digestifs sonttous les premiers vomissements . Le chat vomit alors la boule de cheveux associée à la nourriture en petits groupes qui peuvent ressembler à des selles. Ne vous méprenez pas et observez bien votre chat tous les jours ! À un stade ultérieur, le chat peut également manger moins ou même devenir anorexique, tousser d’une manière très spéciale comme s’il allait cracher ou essayer d’ expulser ses boules de poils . Unchat toussant sans raison apparente peut essayer d’expulser une boule de cheveux. La constipation apparaît alors et peut conduire à unecomplication plus grave : l’obstruction intestinale ! Elle seule peut conduire à la mort de votre chat si le traitement n’est pas commencé à temps. Reconnaître l’obstruction intestinale chez les chats : L’obstruction intestinale peut être due à unetrop grande bouchon de cheveuxet de nourriture coincés dans le tube digestif de telle sorte que les intestins sont « bloqués ». Les symptômes peuvent alors être un chat bave à cause de nausées souvent suivies de vomissements systématiques dès que le chat boit ou essaie de manger, manque de selles, anorexie et même distension abdominale. Le pronostic de vie du chat est engagé et il est nécessaire de consulter d’urgence votre vétérinairechats ou un vétérinaire de service.

Occlusion de l’estomac en relation avec une grande boule de cheveux chez un chat.

Chats à risque et facteurs favorisant l’apparition de boules de poils

Leséléments favorisant la formation d’une boule de cheveux chez les chats sont :

Longueur du manteau : les chats à poils longs sont plus enclins aux poils.

Entretien du pelage  : un chat régulièrement brossé aura moins de poils morts et donc avalera moins.

La fréquence des traitements antiparasitaires  : la présence de parasites externes tels que les puces provoque des démangeaisons. Résultat : le chat lèche plus et ingère plus de cheveux.

Régime alimentaire  : des aliments de qualité riches en fibres aident à améliorer le transit intestinal et donc à éliminer plus efficacement les poils ingérés.

Le mode de vie  : un chat appartement est moins actif, son transit intestinal n’est pas stimulé par des promenades en plein air, il passe plus de temps à lécher… Le risque de formation de boules de poils intestinaux est donc plus important chez les chats d’intérieur que dans celui qui sort.

Troubles comportementaux possibles  : nous l’avons dit plus tôt, l’anxiété peut causer des troubles compulsifs et donc aggraver le lécher.

L’ âge du chat et les pathologies digestives présentés  : en général, tout ralentissement transit digestif peut favoriser l’apparition de boules de poils (en particulier les chats âgés ou la constipation chronique par exemple).

Aspect possible et très variable des boules de poils régurgités par les chats.

Que ne pas faire face aux boules de cheveux de votre chat

Quand un chat a des boules de poils, lespremiers signes sont généralement des vomissements et certains propriétaires, malheureusement, essayer des remèdes choisis ici ou là… Tout d’abord, il est nécessaire des’assurer de l’origine des vomissements. Les causes chez le chat peuvent être nombreuses ! Consultez votre vétérinaire pour confirmer que votre chat ne présente pas une autre pathologie.Sachez, d’ailleurs, que leshuiles végétales sont digérées dans les intestins et comme ils sont absorbés, ilsne sont pas efficaces pour enlever ces grappes de cheveux.Vous comprendrez également que l’on devrait oublier le beurre si vous ne voulez pas rendre votre chat malade !

Huile de paraffine est souvent mis en évidence, mais ATTENTION ! Bien qu’il soit efficace en présence de boules de poils chez les chats, son administration reste délicate. Comme il est liquide, le risque d’une fausse voie (passage dans les voies respiratoires) est très important surtout si votre animal de compagnie a du mal ! Comme il existe sous la forme d’une pâte que vous pouvez donner en toute sécurité à votre chat, ne créez pas un problème inutile ! L’ huile de foie de morue, quant à elle, est très riche en vitamines A et D et risque donc de créer des déséquilibres dans l’alimentation de votre chat, sans oublier qu’être digestible iln’évacuera pas les poils ingérés, il est donc recommandéde demander conseil à son vétérinaire ou à ses assistants parce que des traitements spécifiques et sûrs existent .

Comment éviter les boules de poils à votre chat ?

Les causes des vomissements chez les chats sont nombreuses. Surveillez votre chat attentivement : fréquence des vomissements, présence de cheveux dans les vomissements, chat appétit, l’apparence et la fréquence des selles… Si vous avez des doutes sur la cause des vomissements ou si d’autres symptômes sont présents en même temps que des boules de poils : consultez votre vétérinaire traitant ! De même, une consultation vétérinaire est urgente si des signes d’obstruction apparaissent : vomissements systématiques, absence de selles, anorexie… c’est une urgence ! Le pronostic de vie du chat est engagé. Si votre chat ne régurgite que des boules de poils sans autres signes inquiétants , voici quelques solutions pour limiter leur absorption et éliminer plus efficacement ceux déjà avalés :

Brossage : c’est logique,plus vous brossez votre chat, plus vous enlevez les poils mortset moins il l’avale en faisant ses toilettes ! Il y a des strils très efficaces, dont le résultat est souvent impressionnant. Accutez votre chat à être brossé dès son plus jeune âge pour éviter que ce moment de détente ne se transforme en combat.

__config_group_edit__ {} __config_group_edit____config_local_colors__ {« colors » : {« 3b094″ : » Couleur d’accentuation », » ea8c0″ : » Bordure »}, » gradients » : {}} __config_local_colors__

Voir les pinceaux que Veto Tips vous recommande

ALLER

Régime alimentaire : unrégime riche en fibres aide à mieux enlever les boules de poilsintestinaux. Il existe des aliments spécialement conçus pour les chats à poil long. Vous pouvez également ajouter des courgettes bouillies aux croquettes habituelles de votre chat. Traitement antiparasitaire :les démangeaisons causées par des parasites externes augmentent le léchage du chat et donc l’absorption des cheveux. N’oubliez pas de traiter régulièrement votre chat contre les parasites externes avec un produit efficace recommandé par votre vétérinaire ! Une remarque : ce n’est pas parce que nous ne voyons pas les puces, qu’il n’y a pas de suspicion à leur égard ! Catnip : il ne permet pas l’épilation des poils par les selles mais provoque une régurgitation qui « balaie » l’estomac. Certains chats l’adorent et il est préférable de les fournir plutôt que de prendre le risque qu’ils grignotent des plantes d’intérieur qui peuvent être toxiques. Pâtes laxatives : vous trouverez chez votre vétérinaire despâtes qui contient un lubrifiant intestinal (paraffine et vaseline) ou malt pour améliorer l’évacuation des cheveux avalés. Ils peuvent être utilisés régulièrement et facilement. Votre vétérinaire déterminera la durée et la fréquence d’administration en fonction des besoins de votre chat. Traitement médical : pendant le risque d’obstruction ou dans la prévention de la récidive, un médicament peut être prescrit par le vétérinaire. Cependant, son utilisation sera adaptée par le vétérinaire en fonction de la situation et des effets secondaires possibles. Cependant, tous les conseils précédents devraient éviter d’arriver à ce point. Prise encharge du comportement : Lorsque les troubles du comportementprovoquent un lécher excessif, une il peut être essentiel de consulter votre vétérinaire ou l’un de ses collèguespraticiens du comportement .

Comme vous pouvez le voir, les boules de cheveux chez les chats, bien que naturelles et fréquentes, peuvent entraîner des complications graves telles que l’obstruction intestinale. Grâce à cet article, vous savez maintenant comment protéger simplement et efficacement votre chat et assurer une vie paisible sans boules de poils. N’oubliez pas d’informer vos amis et parents avec des chats afin qu’ils fassent la même chose !

Brosses recommandées pour limiter les boules de poils de votre chat

Petit chat Furminator® Premium (- 4,5 kg)

La réputation de la marque n’est plus à faire. Cette version très robuste et facile à nettoyer fournit des protections latérales afin de ne pas blesser votre chat.

Grand chat Furminator® Premium ( 4,5 kg)

Même qualité et fiabilité et toujours protection latérale pour le confort de votre chat.Ce modèle est plus approprié pour les grands et grands chats.

Daks® Brosse pour chat toutes les tailles

Brosse fiable et moins chère pour les petits budgets. Facile à nettoyer aussi. Seulement un inconvénient, une taille s’adapte à toutes les protections assez larges et pas de côtés.

Auteur d’article

 »

Dr Eric TRÉNEL — Vétérinaire diplômé de l’École Nationale Vétérinaire de Lyon en 2003

__config_colors_palette__ {« active_palette » :0, » config » : {« colors » : {« f3080 » : {« name » : » Accent principal », » parent » ፦1}, » f2bba » : {« name » : » Lumière principale 10″, » parent » : » f3080″}, » trewq » : {« name » : » Lumière principale 30″, » parent » : » f3080″}, » poiuy » : {« name » : » Lumière principale 80″, » parent » : » f3080″},  » f83d7″ : {« name » : » Lumière principale 80″, » parent » : » f3080″}, » frty6″ : {« name » : » Lumière principale 45″, » parent » : » f3080″}, » flktr » : {« name » : » Lumière principale 80″, » parent » : » f3080″}}, » gradients » :}, » palmes » :}, » original » : {« couleurs » : {« f3080 » : {« val » : » rgb (23, 23, 22)  », » sl » : {« h » :60, » s » :0.02, » l » :0.09}}, » f2bba » : {« val » : » rgba (23, 23, 22, 0.5) », » hsl_parent_dependency » : {« h » :60, » s » :0.02, » l » :0.09, » a » :0.5}} » trewq » : {« val » : » rgba (23, 23, 22, 0.7) », » hsl_parent_dependency » : {« h » :60, » s » :0.02, » l » :0.09, » a » :0.7}}, » poiuy » : {« val » : » rgba (23, 23, 22, 0. 35) », » hsl_parent_dependency » : {« h » :60, » s » :0.02, » l » :0.09, » a » :0.35}}, » f83d7″ : {« val » : » rgba (23, 23, 22, 0.4) », » hsl_parent_dependency » : {« h » :60, » s » :0.02, » l » :0.09, » a » :0.4}}, » frty6″ : {« val » : » rgba (23, 23, 22, 0.2) »,  » hsl_parent_dependency » : {« h » :60, » s » :0.02, » l » :0.09, » a » :0.2}}, » flktr » : {« val » : » rgba (23, 23, 22, 0.8) », » hsl_parent_dependency » : {« h » :60, » s » :0.02, » l » 0.09, » a » :0.8}}}, » gradients » :}}} __config_colors_palette__ {« @context » : « https://schema.org/ », « @type » : « CreativeWork », « author » : { » @type » : « Personne », « GivenName » : « Eric », « Nomfamille » : « TRENNEL », « HonorificPrefix » : « Dr », « image » : « https://conseils-veto.com/wp-content/uploads/2021/01/eric-trenel-veterinaire-conseils-veto.jpg », « SameAs » : « https://www.linkedin.com/in/eric-trenel-veterinaire/ », « JobTitle » : « Vétérinaire », « WorksFor » : {« @type » : » Organisation », « name » : « OPTIMVET », « AlternateName » : « Veto Tips »}, « AlumniOF » : {« @type » : « EducationalOrganization », « name » : « Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon », « AlternateName » : « VetAgrosUp », « Sameas » :}} __config_group_edit__ {} __config_group_edit__ {} __config_group_edit__ group_edit____config_local_colors__ {« couleurs » : {}, » gradients » : {}} __config_local_colors__

Articles que Veto Tips recommande

Les éclats chez les chiens et les chats : un danger sous-estimé !

Intoxication du chien et du chat au chocolat

coup de chaleur du chat, comment éviter le pire ?

Chien et chat : les risques à éviter à Noël et au Nouvel An ?

Crédits photo  : langue de chat et boules de poils : Dr Trénel, opération boule de cheveux chez un chat : catdocteurs, diverses boules de poils de chat ourhappycat

Show Buttons
Hide Buttons