5 Remèdes naturels pour soigner l’inflammation des glandes anales du chien

0

Les sacs anaux plus connus sous le nom de glandes anales sont des organes situés à côté de l’anus des chiens. Pour une raison ou pour une autre, il peut arriver que la sécrétion épaisse et granuleuse qu’ils contiennent s’accumule et cause une inflammation de la zone concernée. Retrouvez dans cet article quelques remèdes naturels pour soigner ce mal.

Le bouillon d’os ou du jus de coco mélangé au psyllium blond

Pour soigner l’inflammation des glandes anales du chien, faites un bouillon d’os de 240 millilitres. Mélangez-le avec du psyllium blond puis laissez refroidir à température ambiante. Si la recette est bien réussie, le résultat final devrait avoir la consistance d’une confiture. Pendant une période allant d’un à deux jours, cette préparation devra remplacer un repas sur deux de l’animal.

A lire également : Parvovirose chez le chien : les urgences vétérinaires à votre domicile

À défaut du bouillon d’os, vous pouvez vous servir du jus de coco additionné au psyllium. Attention ! Ne surtout pas confondre jus de coco et lait de coco. Le jus de coco n’est rien d’autre que l’eau contenue dans le coco. Vous n’avez pas besoin de le chauffer. Vous pouvez directement faire le mélange avec le psyllium blond.

Le dosage est l’équivalent du quart du mélange pour un petit chien et de la moitié pour un chien  de taille moyenne. Si votre chien est plus grand que la moyenne, vous pouvez lui servir la totalité de la préparation.

A lire en complément : Préparation de votre chien à l'arrivée d'un bébé : conseils et astuces

La compresse au calendula

L’un des meilleurs remèdes pour régler les problèmes d’inflation des glandes anales chien est la compresse au calendula. Pour cette astuce, chauffez 235 millilitres d’eau et laissez refroidir quelques instants. Une fois l’eau tiède, versez-y une cuillère à café de sel  de mer. Ajoutez ensuite au mélange huit gouttes de teinture mère de calendula.

Prenez une compresse et versez-y un peu de ce mélange. Placez et maintenez la compresse sur l’anus de votre chien jusqu’à ce qu’elle refroidisse. Répétez l’opération toutes les heures et ne vous arrêtez que quand vous remarquez que les glandes de votre animal se désenflent et se vident.

Les exercices

Garder un niveau d’activités régulières facilite le bon fonctionnement des glandes anales de votre animal. Un chien qui passe la majeure partie de son temps inactif a de fortes chances de souffrir de troubles digestifs, lesquels peuvent à la longue induire l’inflammation de ses glandes anales. Faire exercer votre chien est donc une bonne solution pour traiter et prévenir ce mal.

La détoxification à base de racine de pissenlit

L’accumulation de toxines dans le corps de votre animal de compagnie peut être à la base de son problème d’inflammation de la glande anale.  Il est donc important de réaliser régulièrement une détoxification. Pour ce faire, vous pouvez recourir à la racine de pissenlit.

À travers la production de bile, cette dernière induit la purification de l’organisme de votre chien et agit comme un anti-inflammatoire. Il vous suffit de récolter la racine que vous mélangerez à la nourriture de votre chien après l’avoir coupée en fines tranches.

La fréquence de la détoxification dépendra du mode de vie de votre animal de compagnie. Un chien avec une alimentation naturelle, et non vermifugé chimiquement n’aura besoin que de trois séances de détoxification par an. Si par contre, l’animal est nourri aux croquettes et fréquemment vermifugé chimiquement, il devra être détoxifié chaque mois.

L’aesculus hypocastanum et le silicea 6CH

À défaut d’utiliser les remèdes présentés ci-dessus, vous pouvez aussi utiliser l’aesculus hypocastanum et le silicea 6CH pour régler les problèmes d’inflammation de glandes anales chien. L’aesculus est une feuille qui servira à réduire l’inflammation tandis que le silicea est un médicament homéopathique qui permettra d’ouvrir les canaux des glandes anales.

L’utilisation de l’hamamélis et de l’arnica

En plus des remèdes précédemment cités, l’hamamélis et l’arnica sont aussi des solutions naturelles pour traiter les problèmes d’inflammation de la glande anale chez le chien. L’hamamélis est un astringent qui peut être utilisé pour réduire l’enflure et soulager la douleur. Il suffit de tremper une compresse dans une infusion d’hamamélis et de tamponner doucement la zone affectée.

Quant à l’arnica, elle est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Elle est souvent utilisée en cas de contusion ou d’hématome, mais elle peut aussi être bénéfique en cas de problème aux glandes anales du chien. Vous pouvez utiliser une crème à l’arnica sur la région affectée plusieurs fois par jour jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

Comme toujours, vous devez consulter votre vétérinaire avant d’utiliser ces remèdes naturels afin qu’il puisse évaluer si leur utilisation ne pose pas un risque pour votre animal. Certainement, utiliser ces produits sans autorisation médicale pourrait aggraver les symptômes ou provoquer des complications inattendues.

Les bienfaits de l’alimentation naturelle pour prévenir l’inflammation des glandes anales

En plus de ces remèdes naturels, l’alimentation joue aussi un rôle crucial dans la prévention des problèmes d’inflammation de la glande anale chez les chiens. Une alimentation saine et équilibrée favorise un système immunitaire fort et réduit le risque d’infections qui peuvent causer une inflammation des glandes anales.

Vous devez fournir à votre chien une alimentation riche en protéines animales comme la viande ou le poisson ainsi qu’en fibres solubles telles que celles que l’on trouve dans les légumes verts et les fruits frais. Les fibres permettent aux selles d’être plus souples et faciles à évacuer, ce qui aide à vider régulièrement les glandes anales.

Évitez les aliments transformés, riches en graisses saturées, sucres ajoutés et autres ingrédients artificiels car ils peuvent entraîner une inflammation générale du corps, y compris des glandes anales.

N’oubliez pas qu’une bonne hygiène quotidienne est essentielle pour prévenir toute infection ou inflammation de la région anale chez votre animal. Si vous constatez toutefois une anomalie au niveau des glandes anales (rougeur, gonflement), vous devez consulter rapidement votre vétérinaire afin qu’il puisse diagnostiquer précisément le problème et prescrire le traitement adéquat avant que cela ne devienne trop grave.