Comment reconnaître une tortue Hermann a une tortue grecque ?

Parmi les plus anciens reptiles du monde, la tortue fascine par son étrangeté. La tortue d’Hermann ou tortue mauresque est la plus appropriée pour l’acclimatation et la vie dans nos jardins. Paisible, totalement inoffensif, elle mène une vie sédentaire qui en fait un compagnon de vie agréable.

La tortue d’Hermann qui es-tu ?

Couleur : La tortue d’Hermann est reconnaissable par sa coquille jaune brillante avec des taches sombres.

A lire en complément : Tester vos connaissances sur les animaux !

Taille : 18 à 25 cm

Poids : de 700 grammes à 1,2 kg chez la femelle, légèrement moins chez le mâle.

A lire en complément : Les signes qui indiquent que le chat n'est pas en bonne santé

Espérance de vie : 60 à 80 ans

Comment prendre soin d’une tortue Hermann ?

Son lieu de vie

La tortue est un animal de sang froid. Sa température interne dépend donc de la température extérieure. Pour cette raison, quand il fait chaud, elle a besoin d’ombre, et quand il fait froid, elle cherche à se réchauffer.

Animal solitaire, il peut vivre seul mais dans une enceinte suffisamment grande puisqu’il prend 10 m2 par animal. L’enceinte sera exposée sud et se compose d’une maille suffisamment enfouie (la tortue creuse et peut s’enfuir).

Pensez à mettre des mailles métalliques au-dessus pour protéger les jeunes tortues des prédateurs possibles. Plantez des arbustes méditerranéens et des plantes comestibles précédemment citées, organisez une zone d’arrosage, ajoutez des cachettes pour fournir de l’ombre, des zones de pierre en faisant varier les formes de relief, une cabane en bois dans les régions chaudes ou une petite serre dans les régions froides.

Notez que les juvéniles jusqu’à 2 ans peuvent vivre dans un terrarium, chauffé et éclairé par une lampe spéciale reptile. Le terrarium sera rempli de terre, équipé de pierres pour grimper et abriter, et planté de quelques plantes. Vous pouvez aussi ajouter un peu de foin et ne pas oublier la tasse d’eau.

Son régime alimentaire

La tortue est herbivore et 90% de son alimentation est constituée de plantes. Ce régime devrait être faible en gras et en protéines mais riche en minéraux. Il sera nécessaire de fournir des pissenlits, trèfle, mâcher, liant… prélevés dans la nature mais aussi les plantes domestiques comme la chicorée, les orties ou les betteraves sont impérativement interdits : maïs, pommes de terre, laitue, pois verts, artichaut, chou-fleur et chou-fleur bruxello. ajouter ponctuellement les fruits de saison.

Soins et hygiène

La tortue Hermann hiberne habituellement d’octobre à avril. Dès que les températures extérieures se refroidisseront, la tortue Hermann cessera progressivement ses activités. Elle est en hibernation. Elle va creuser un trou dans sa cabane, s’y enterrer 20 cm dedans. Par conséquent, vous ne devriez pas le manipuler ou le déranger, il suffit de jeter un coup de feu de temps en temps.Selon les climats et l’âge de la tortue, l’hibernation sera à l’extérieur ou à l’intérieur et il sera nécessaire de prendre des dispositions :

à

  • l’extérieur, le sol de l’abri sera desserré sur 20 cm et l’intérieur rempli de feuilles mortes et de la paille pour protéger du gel. Veillez à isoler l’abri des précipitations.
  • Pour l’hibernation intérieure dans les zones où les hivers sont rudes, la tortue sera placée dans un caisson rempli de terre, stockée dans un endroit non chauffé mais exempt de gel.

Dès le retour du printemps, les tortues émergent doucement. Il est donc possible d’enlever les feuilles mortes ou de déplacer la boîte à l’extérieur. Il est très important de laisser l’eau à la portée de la tortue.

Son éducation particulièrement attachante aux reptiles

, la tortue d’Hermann est reconnaissable par sa coquille qui lui permettra de se protéger des prédateurs, mais qui n’atteindra sa rigidité définitive qu’à 10 ans. Jusqu’à cet âge, il sera donc soumis à des prédateurs potentiels tels que les chats, les chiens, tartes ou rats, d’autant plus qu’il est actif pendant la journée.

Equipez-moi pour accueillir une tortue Enfin, il ne faut pas oublier que la tortue d’Hermann reste un animal sauvage qui ne doit pas être manipulé en temps opportun.

Show Buttons
Hide Buttons