Comment soulager la constipation chez le chat

0

Les causes de la constipation chez le chat sont diverses. La consommation d’éléments étrangers, la déshydratation, le mal de dos, les tumeurs intestinales et le manque d’exercice en sont quelques-unes. Allez chez le vétérinaire pour une prise en charge complète est la meilleure option pour traiter le mal. Mais en attendant, vous pouvez soulager votre compagnon avec quelques astuces simples.

Les solutions naturelles pour soulager un chat constipé

Plusieurs remèdes de grand-mère permettent de soulager rapidement un chat qui souffre de constipation. Mais, il est toujours mieux de prévenir en adoptant un bon régime alimentaire.

A lire en complément : Les indispensables accessoires pour le bien-être de votre chat : jouets, arbres à chat, litières et plus encore!

Le lactose

D’entame, il est reconnu que la quasi-totalité des chats ne supporte pas le lactose. Si le niveau d’intolérance de votre chat est très élevé, n’utilisez pas cette astuce. Dans le cas contraire, donnez une toute petite dose à votre chat. Le lactose agira comme un laxatif d’appoint et le chat sera soulagé en seulement quelques minutes.

La mayonnaise

Cela peut paraître surprenant, mais la mayonnaise faite naturellement ou industriellement pourra soulager un chat constipé. En effet, les mayonnaises sont assez riches en probiotiques. Ces substances traitent très bien la constipation chat.

A lire aussi : Comment favoriser le confort d'une chatte en chaleur

La soupe de potiron cuit

Les potirons ont la particularité d’être riches en fibre, ce qui leur permet de lutter efficacement contre la constipation. Ajoutez juste une cuillère à soupe de potiron cuit dans la gamelle de votre chat et voyez-le reprendre ses formes.

L’huile d’olive

L’huile d’olive est également reconnue comme antioxydante. Une fois consommée, elle joue le rôle de régulateur naturel. Ajoutez simplement quelques gouttes quotidiennement dans la gamelle de votre chat.

L’aloe vera

L’aloe vera est un produit miraculeux. Il est bénéfique pour les humains, mais également pour les chats. Donnez à votre chat un peu de jus d’aloe vera. Vous pouvez vous servir de l’écuelle.

Les symptômes de la constipation d’un chat

De nombreux signes permettent de déceler les problèmes de constipations chez le chat. Il faudra juste être très attentif. Le signe le plus courant est une diminution des selles. Lorsque vous remarquerez ce changement sur une longue durée, soupçonnez une constipation. La couleur des crottes renseigne également sur la constipation. Si vous remarquez que les crottes sont plus sombres que d’habitudes, sachez que votre chat pourrait être constipé. Normalement, les crottes sont assez moulées et de taille oblongue.

Notez également que le chat qui commence par faire ces besoins ailleurs que dans sa litière peut souffrir de constipations. Si ce n’est pas de son habitude, la probabilité est assez forte. Mais, dans le cas où le chat fait souvent ces besoins à l’extérieur, il n’y a pas grande chose à craindre. Comme autre signe, on peut identifier : une fièvre, une perte d’appétit, la difficulté à se déplacer, le gonflement de l’abdomen et le fait que cette partie devienne dure sont autant de signes que le chat souffre de ce mal. En cas de doute, consulter votre vétérinaire.

Les méthodes de prévention de la constipation

Il n’existe réellement pas des solutions pour prévenir la constipation chez le chat. Mais, certaines habitudes peuvent en réduire considérablement le risque. La première solution serait d’adopter un régime très riche en fibre. De plus, votre chat devrait avoir assez d’eau à sa portée. L’eau lubrifie l’intestin et ramollit également les selles. Faites faire également de l’exercice à votre félin. Si c’est un chat d’intérieur, jouer régulièrement avec lui.

Les aliments à éviter pour prévenir la constipation chez le chat

Pour éviter la constipation chez le chat, il est donc recommandé de lui donner des croquettes riches en fibres et pauvres en glucides et matières grasses. Les légumes comme la citrouille sont excellents pour stimuler la digestion du félin grâce à leur teneur élevée en fibres solubles et insolubles.

Les viandes blanches telles que le poulet ou encore les poissons gras comme le saumon peuvent aussi être donnés au chat avec modération afin d’apporter un apport suffisant en protéines sans engendrer une surcharge digestive.

Il faut veiller à ce que votre animal domestique soit hydraté convenablement tout au long de la journée car cela facilite l’évacuation des selles dans son organisme. Adopter ces quelques gestes simples vous permettra de préserver votre compagnon poilu contre cette affection gênante qu’est la constipation chez le chat.

Quand consulter un vétérinaire pour la constipation de votre chat

Malgré toutes les précautions que vous pouvez prendre, il faut surveiller attentivement l’animal pour déceler toute anomalie dans son comportement ou ses selles.

Si vous remarquez des symptômes tels qu’une perte d’appétit, une léthargie excessive ou des vomissements répétés associés à la constipation chez votre animal domestique, il est urgent de consulter un professionnel de santé animale afin d’évaluer l’état général du félin et de procéder aux soins nécessaires en fonction de chaque situation particulière.

Le vétérinaire sera alors en mesure d’examiner l’animal afin de poser un diagnostic précis sur l’étendue du malaise et de prescrire le traitement adéquat qui conviendra le mieux au cas spécifique rencontré. Laissez-vous guider par votre praticien qui saura apporter les meilleures solutions pour soulager efficacement cet inconfortable problème intestinal dont souffre votre fidèle compagnon poilu.

Si la prise en charge rapide permet souvent un retour rapide à la normale pour nos félins aimés, nous ne pouvons trop insister sur l’importance vitale des mesures préventives décrites ci-dessus pour éviter cette pathologie gênante mais évitable.