De quoi se nourrit un calamar 

Le calamar est un animal marin appartenant à la classe très connue des céphalopodes. Il est présent dans la plupart des mers et dans tous les océans. S’il existe plus de 800 espèces de céphalopodes, on recense parmi elles 300 différentes espèces de calamar. La plupart d’entre elles vivent dans les profondeurs abyssales et il est tout à fait évident qu’on en vienne à se demander ce qu’elles mangent. De quoi pourrait donc se nourrir un encornet, lisons !

Le calamar mange des poissons

Bien qu’il ne s’aventure presque jamais à la surface de l’océan, le calamar se retrouve presque à la tête de la chaîne alimentaire océanique. Par exemple, sur le blog Ouille, on peut lire qu’il est un redoutable prédateur. Il consomme principalement les autres poissons de la mer.

A découvrir également : 4 conseils pour bien choisir l’alimentation idéale de votre toutou

Encore appelé supion ou chipiron, cet animal possède dix bras. Huit d’entre eux fonctionnent par paire, et les deux autres sont des tentacules aux extrémités très larges. Ce sont ces dernières qui l’aident à saisir ses proies et à les empêcher de bouger, avant qu’elles ne soient avalées.

Plus précisément, les tentacules ou fouets sont garnis de nombreuses et puissantes ventouses. On y remarque d’ailleurs un anneau corné qui renforce leur adhérence. Pour les plus grands encornets, les tentacules de rangées sont dotés de crochets. Très acérés et pivotants, ils s’enfoncent plus profondément dans la chair de la proie au fur et à mesure qu’elle se débat.

Lire également : Comment éviter les fourmis dans son potager ?

Le calamar mange des crustacés

En dehors des poissons qui sont le plat préféré du calamar, il y a les crabes et les crevettes. Dans l’un ou l’autre de ces deux cas, la carapace de ces crustacés ne représente pas un obstacle pour le céphalopode.

Après qu’il ait agrippé sa victime avec ses tentacules, il va ensuite les rétracter pour jeter celle-ci dans ses bras. Il va à présent, à l’aide du bec qui lui sert de bouche, arracher sa chair morceau par morceau.

Il faut préciser que l’œsophage du calamar traverse son cerveau et est très étroit. Cette petite largeur ne lui permet pas d’avaler de grosses bouchées, elles risquent de faire naître des lésions cérébrales.

Le calamar mange du zooplancton

La taille du calamar varie en fonction de l’espèce à laquelle il appartient. Les plus grands font jusqu’à six mètres et les calamars géants, eux, atteignent souvent 13 mètres et plus.

Cependant, la majorité des encornets mesurent moins de 60 centimètres de long et dans leur jeune âge, se contentent de consommer du zooplancton. Le plancton animal est un organisme unicellulaire qui se nourrit lui-même de phytoplancton. Certaines espèces sont tout de même carnivores et très toxiques.

On retrouve le zooplancton dans les eaux douces, les eaux salées et les eaux saumâtres. Le plus souvent, il est en suspension. Raison pour laquelle il peut d’ailleurs être mangé par les petits calamars qui ne rejoignent le fond de la mer qu’après avoir grandi.

Les cténaires, les salpes, les dolioles et les échinodermes sont de la classe des zooplanctons. Il en est de même pour les éponges d’eau douce, les vers, les gamètes et larves de poissons, certains mollusques et crustacés, et bien évidemment les cnidaires ou méduses.

Le calamar mange les autres calamars

Le calamar est aussi un animal cannibale. Il se nourrit de ses congénères, mais de façon occasionnelle. Autrement dit, il peut arriver que les plus grands calamars attaquent les plus petits lorsque les réserves de nourriture ne sont plus suffisantes.

Des cas d’agression ont également été signalés sur l’espèce humaine. Néanmoins, toutes les fois, c’est du calamar géant qu’il s’agissait. Il s’est avéré qu’il devient menaçant et très dangereux lorsqu’il se sent en danger.

Show Buttons
Hide Buttons