La relation entre la santé dentaire et les maladies rénales chez les animaux

0

La santé bucco-dentaire chez les animaux a souvent été considérée de manière isolée, sans tenir compte de ses répercussions sur l’ensemble de l’organisme. Les recherches récentes ont mis en lumière un lien potentiel entre les affections dentaires et les maladies rénales chez les animaux de compagnie, notamment les chiens et les chats. Les infections chroniques de la bouche, telles que la gingivite ou la parodontite, peuvent libérer des bactéries dans le flux sanguin, affectant d’autres organes, y compris les reins. Cette corrélation souligne l’importance d’une hygiène dentaire rigoureuse pour la préservation de la santé rénale des animaux.

Comprendre la santé dentaire chez les animaux et son impact sur les reins

Les maîtres d’animaux de compagnie doivent prendre conscience de la santé dentaire de leurs fidèles compagnons et de ses conséquences potentielles sur les maladies rénales chez les animaux. La maladie parodontale, conséquence d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire, représente l’affection buccale numéro 1 du chien. Elle se manifeste par une accumulation de plaque dentaire, un biofilm bactérien qui, bien que non visible à l’œil nu, forme rapidement après un repas. Si non traitée, cette plaque durcit et se transforme en tartre, aggravant la situation et entraînant une gingivite, inflammation des gencives due à la présence de ces bactéries.

Lire également : Pourquoi prendre soin de vos chevaux avec des produits spécialisés ?

Le dépôt continu de tartre et la gingivite peuvent avoir des répercussions directes sur la santé globale de l’animal, notamment en ce qui concerne les reins. Effectivement, la maladie parodontale peut engendrer des lésions rénales, précipitant potentiellement l’animal vers une insuffisance rénale. Les vétérinaires observent d’ailleurs une corrélation entre les niveaux élevés de taux de créatinine, un indicateur de la fonction rénale, et la présence de maladies parodontales avancées.

Chez les chats, la situation n’est guère plus reluisante. Plus des trois quarts des chiens de plus de 4 ans souffrent de problèmes dentaires, et les félins ne sont pas épargnés par les affections telles que la gingivite ou le déchaussement dentaire, conséquence directe de la maladie parodontale. L’halitose, ou mauvaise haleine, souvent associée à cette maladie, n’est qu’un signe avant-coureur des complications plus graves pouvant affecter les organes vitaux des animaux.

A découvrir également : 5 astuces pour votre poulailler qui vont rendre vos poules heureuses

Face à ces constats, la prévention et le traitement des problèmes dentaires s’avèrent essentiels pour préserver la santé rénale des animaux. Une bonne hygiène bucco-dentaire incluant un brossage régulier des dents peut réduire significativement le risque de tartre et de gingivite. Les interventions vétérinaires comme le détartrage restent toutefois nécessaires pour éliminer le tartre déjà installé. Les propriétaires doivent donc être vigilants et consulter leur vétérinaire pour un suivi adéquat de la santé dentaire de leur animal, facteur déterminant pour une vie saine et équilibrée.

dentaire animaux

Prévention et traitement des problèmes dentaires pour protéger la santé rénale des animaux

La prévention des problèmes dentaires chez les animaux repose avant tout sur une hygiène dentaire rigoureuse. Le brossage des dents, recommandé par les vétérinaires, constitue une méthode efficace pour éviter le dépôt de tartre, précurseur de la maladie parodontale. Cette pratique, bien que parfois perçue comme contraignante par les propriétaires, doit être effectuée régulièrement pour être efficace et prévenir les risques d’infections buccales qui peuvent se propager et affecter les reins.

L’alimentation joue aussi un rôle non négligeable dans la prévention de la maladie parodontale. Une nourriture adaptée et de qualité peut limiter le risque de formation de plaque dentaire et donc de tartre. Certains aliments sont spécialement conçus pour favoriser la santé dentaire des animaux, incorporant des textures et des ingrédients qui aident à nettoyer les dents lors de la mastication.

Lorsque la prévention ne suffit plus et que le tartre s’est installé, le détartrage devient nécessaire. Cet acte vétérinaire, réalisé sous anesthésie, permet d’enlever le tartre accumulé sur les dents et sous la ligne des gencives. Le détartreur utilise des instruments spécialisés pour briser et retirer le tartre, rétablissant ainsi une santé buccale saine et limitant les risques de complications rénales.

SantéVet, spécialiste de l’assurance santé animale, reconnaît l’importance de ces soins dentaires et prend en charge le détartrage, élément essentiel de la préservation de la santé rénale. Après deux ans d’ancienneté de souscription, le détartage annuel devient une prestation couverte, incitant les propriétaires à ne pas négliger cet aspect fondamental du soin santé dentaire de leurs animaux.