Le flamand rose : tout savoir

0

Doté d’une élégance naturelle et d’un esprit très collectif, le flamant rose figure parmi les animaux les plus connus et les plus aimés du globe. Cet oiseau souverain est surtout célèbre grâce à la couleur unique de son plumage qui offre un spectacle d’une beauté rare et captivante. Portrait de cet élégant animal à l’état sauvage.

Caractéristiques du flamant rose

Oiseau d’exception, le célèbre flamant rose est reconnaissable en un coup d’œil. Il arbore un bec courbé aux particularités uniques ainsi qu’un cou fin et extrêmement long. Ses pattes, quant à elles, sont caractérisées par leur longueur exceptionnelle, semblable à celle des échasses.

A voir aussi : Quelle marque de croquette pour Malinois ?

Ses ailes lui assurent un envol énergique et gracieux. En outre, le nom de cet animal unique en son genre lui vient de son plumage aux couleurs flamboyantes.

Cet élégant oiseau a pour habitude de vivre en communauté. Il se déplace aussi de la même manière. Les flamants roses font front ensemble et s’attirent peu d’ennemis lorsqu’ils sont en groupe.

A lire aussi : Est-ce qu'une chienne stérilisée est plus calme ?

Les groupes colorés de flamants sont appelés « colonies » ou « flamboyance ». Ils peuvent compter des centaines, voire plusieurs milliers d’oiseaux. Leurs processions en file indienne et au bord des étendues d’eau constituent à elles seules un spectacle enchanteur.

Mode de vie et alimentation

Les flamants roses vivent généralement dans les zones à proximité des grandes étendues d’eau. Ils étendent ainsi leurs ailes dans les lacs, les lagunes côtières et les marais salants. Ils se poursuivent joyeusement dans les vasières et les autres zones marécageuses.

Le régime alimentaire du flamant rose est à son image : unique et coloré. Il se nourrit ainsi de plantes, de vers et d’algues microscopiques. Cet oiseau se régale aussi lorsqu’il trouve divers types de poissons, des insectes, des crevettes et des crustacés.

Le flamant rose est très connu pour ses habitudes de sommeil pour le moins insolites. Il s’assoupit debout, sur une ou deux pattes, au gré de ses envies et de l’environnement dans lequel il se trouve. Sa tête est, quant à elle, le plus souvent enfouie sous une aile aux nuances de rose.

Le saviez-vous ? Le flamant rose est un véritable symbole en Camargue. En outre, il apparaît régulièrement dans les œuvres de fiction ou les romans. Une célébrité pleinement méritée !

Un plumage d’une couleur caractéristique

flamant rose

Pendant longtemps, le plumage hors du commun des flamants roses et l’origine de ce pigment d’un rose étonnant ont fait l’objet de spéculations et de débats divers. Toutefois, de nombreuses études et une observation de ces oiseaux au quotidien ont permis de trouver des éléments de réponses satisfaisants à ces questionnements.

L’élégant échassier n’est pas capable de produire lui-même ce colorant rose qui lui donne de l’allure. L’élément qui lui confère cette teinte rare se trouve dans une microalgue des marais salants et dans la crevette Artémia dont il raffole.

Par ailleurs, les flamants roses ont tendance à devenir gris ou blanc lorsqu’ils suivent un régime alimentaire dépourvu de ce pigment. Ils ne naissent donc pas avec ce plumage au coloris unique, mais l’adoptent en fonction des différents aliments dont ils se nourrissent tout au long de leur vie. Fascinant, n’est-ce pas ?

Le rose est synonyme de pouvoir et d’autorité au sein d’un groupe soudé de flamants. En général, les oiseaux aux couleurs les plus vives et les plus prononcées prennent la tête des groupes. Ces grands échassiers ont été capables de prouver leur capacité à trouver des aliments et leur force, des qualités indispensables pour un leader de groupe de flamant rose. Toute une hiérarchie, en somme.

Une espèce d’oiseau très protégée

Bien qu’il ne soit pas considéré comme menacé, le flamant rose fait partie des espèces qui bénéficient d’une protection totale en France. Ce grand animal au plumage flamboyant est ainsi inscrit sur la liste rouge des oiseaux nicheurs de France métropolitaine. Il a également le statut d’espèce « quasi menacée » dans le Languedoc-Roussillon et coche dans toutes les cases des espèces « en danger » en région PACA.

D’autres espèces de flamants comme le flamant des Andes ou le flamant chilien sont très menacées. Certaines d’entre elles sont également considérées comme éteintes.