Hygiène dentaire et santé cardiaque des animaux

0

L’hygiène dentaire est souvent négligée lorsqu’il s’agit des soins prodigués aux animaux de compagnie, pourtant les répercussions sur leur santé cardiaque peuvent être significatives. Les maladies parodontales, fréquentes chez les chiens et les chats, sont causées par l’accumulation de plaque et de tartre qui peut conduire à des infections. Ces infections ne se limitent pas à la bouche : elles peuvent se propager et affecter d’autres organes, y compris le cœur. Des recherches vétérinaires suggèrent un lien entre les maladies dentaires et les troubles cardiaques, soulignant l’importance d’une hygiène bucco-dentaire régulière pour maintenir les animaux en bonne santé.

Le lien entre l’hygiène dentaire et la santé cardiaque chez les animaux

La plaque dentaire et le tartre ne sont pas de simples désagréments esthétiques. Ils posent les fondations d’affections plus graves, telles que la gingivite et la maladie parodontale. Ces pathologies bucco-dentaires, loin de se cantonner à la cavité orale, peuvent être le terreau d’infections systémiques. Les bactéries responsables de l’inflammation gingivale peuvent, effectivement, accéder à la circulation sanguine, se disséminer et impacter des organes distants, à l’instar du cœur, augmentant ainsi le risque de pathologies cardiaques.

A lire en complément : La conduite à tenir devant un animal souffrant

Les symptômes d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire chez nos compagnons à quatre pattes ne doivent jamais être ignorés. La mauvaise haleine n’est pas un signe anodin, mais peut indiquer la présence de plaque dentaire, qui, en s’accumulant, favorise le développement de gingivite et, par la suite, de maladie parodontale. Des études vétérinaires ont démontré que ces problèmes bucco-dentaires peuvent avoir des répercussions sur l’organisme dans son ensemble, notamment au niveau cardiaque et rénal.

Prévenir ces affections passe par une vigilance accrue et un suivi régulier. Les animaux, spécialement les chiens et les chats, devraient bénéficier d’un examen bucco-dentaire périodique effectué par un professionnel. Ce dernier pourra détecter les premiers signes de pathologies parodontales et intervenir avant que le problème ne s’aggrave. Si les infections sont déjà présentes, elles peuvent requérir un traitement antibiotique et parfois même une intervention chirurgicale, soulignant la nécessité d’une action préventive en matière de santé bucco-dentaire animale.

Lire également : Astuces pour le nettoyage dentaire des animaux âgés

hygiène dentaire animaux

Conseils et pratiques pour une bonne hygiène dentaire des animaux

Le brossage des dents, régulier et méthodique, est l’approche la plus efficace pour préserver la santé bucco-dentaire de nos compagnons. Utilisez, pour cela, un dentifrice spécialement conçu pour les animaux, car ceux destinés aux humains peuvent s’avérer toxiques pour eux. Les gels dentaires et les doigtiers peuvent aussi faciliter cette routine. Le choix de la brosse doit s’adapter à la taille et à la forme de la gueule de l’animal pour un nettoyage optimal.

En complément du brossage, les friandises conçues pour l’hygiène dentaire, comme les lamelles et les bâtons à mâcher, contribuent à réduire la formation de la plaque. Ces produits, souvent enrichis en enzymes, favorisent l’abrasion mécanique lors de la mastication et peuvent aider à limiter le dépôt de tartre. Ils ne remplacent en aucun cas le brossage régulier.

Sur le plan alimentaire, la nature de l’alimentation influe directement sur l’hygiène bucco-dentaire. Une alimentation humide peut favoriser l’accumulation de plaque dentaire, contrairement à une alimentation sèche, qui par son action mécanique lors de la mastication, peut aider à limiter cette dernière. Sélectionnez donc des croquettes de qualité, adaptées à la taille et aux besoins spécifiques de chaque animal.

Certaines races prédisposées comme le Yorkshire terrier, le Caniche ou le Bichon nécessitent une attention particulière. Leur prédisposition à des problèmes dentaires requiert des vérifications fréquentes et éventuellement des soins dentaires spécifiques. Introduisez les pratiques d’hygiène dès le plus jeune âge de l’animal pour l’accoutumer à ces manipulations. Consultez régulièrement un vétérinaire pour des examens de routine et des procédures comme le détartrage, qui restent l’apanage des professionnels.