Parvovirose chez le chien : les urgences vétérinaires à votre domicile

0

La parvovirose est une maladie qui peut toucher tous les chiens, même si le niveau de risque dépend de certains facteurs. Cette maladie contagieuse peut entraîner d’autres infections qui vont encore aggraver le cas du chien infecté. Malheureusement, c’est une maladie qui peut aussi causer la mort de votre animal. Il est ainsi de contacter les urgences vétérinaires en cas de signes cliniques. La solution à domicile est une excellente alternative si le cas est critique.

La parvovirose canine en quelques mots

La parvovirose est une maladie causée par le virus appelé CPV ou Canine ParvoVirus. Il s’agit d’une souche virulente qui ne peut être éliminée par des processus de désinfection habituels. C’est-à-dire que le chien peut être contaminé même si son environnement est propre. En fait, le virus peut se propager par les selles ou les vomis des animaux atteints., ou par le contact avec d’autres animaux infestés. Cette maladie peut aussi toucher les chats, mais elle est plutôt connue sous le nom de panleucopénie féline ou typhus.

Lire également : Le canicross : quels sont les avantages ?

La parvovirose peut atteindre tous les chiens, quel que soit son âge, son environnement ou sa race. Cependant, les plus jeunes de 6 à 12 semaines sont les plus sensibles quand ils ne sont plus sous la protection des anticorps de leur mère. Certaines races sont également plus fragiles face à cette maladie, à l’exemple du rottweiler.

Dans ces cas, il est préférable d’éviter les sorties si les vaccins de votre animal ne sont pas encore complets ou à jour. Surtout, il faut éviter d’exposer votre chien dans un environnement où résident de nombreux animaux qui peuvent porter ce virus. La propagation du virus dans l’animal est, en effet, très rapide et peut atteindre tout son organisme en 3 jours.

A lire aussi : Comprendre et découvrir tous les parasites du chien

Comment reconnaître la parvovirose ?

Pendant les 3 jours que prend le virus pour se répandre dans l’organisme du chien, il peut avoir de la fièvre. Il va aussi perdre de l’appétit et montrer des signes de grande fatigue. Mais cela peut aussi aller dans les 4 à 7 jours après la contamination.

Après cette période d’incubation, le virus va attaquer la moelle osseuse et les intestins du chien. Il va alors présenter des symptômes plus graves dont des vomissements et des diarrhées aiguës, avec hémorragie ou ensanglantées. Effectivement, le chien va ressentir des douleurs abdominales intenses. Lorsque le virus atteint la moelle osseuse, l’animal sera aussi exposé à une chute de ses défenses immunitaires, car le nombre de ses globules blancs va diminuer. Ce qui le rend plus vulnérable à d’autres infections.

À ce stade, les plus jeunes peuvent être confrontés à une mort subite, principalement quand le virus atteint le cœur. Et même si les adultes sont plus résistants, ils peuvent s’affaiblir rapidement si d’autres maladies surviennent. D’où la nécessité des urgences vétérinaires.

Faire appel à des urgences vétérinaires à domicile

Lorsque vous constatez les premiers signes cliniques du parvovirose, il est important de contacter immédiatement votre vétérinaire. Une prise en charge rapide est idéale pour éviter à votre animal de souffrir, voire pire. En fait, il n’y a pas de traitement spécifique pour ce cas. Il faut que le chien reste sous perfusion pour le réhydrater et injecter d’autres nutriments nécessaires.

Dans le cas où les symptômes sont plus graves, une intervention vétérinaire à domicile serait la meilleure solution. Ainsi, vous évitez encore plus de fatigue du trajet pour votre animal. Cela assure également un soin plus rapide.

Les symptômes de la parvovirose chez le chien

Les symptômes de la parvovirose chez le chien sont multiples et variés. Le plus souvent, l’animal commence à vomir, généralement quelques heures après avoir été infecté. Les vomissements peuvent être fréquents, parfois même violents.

On observe une diarrhée sanglante qui peut être associée à des douleurs abdominales importantes et un manque d’appétit total ou partiel.

Le chien atteint de parvovirose aura aussi tendance à se lécher les lèvres de manière répétitive, signe qu’il ressent une certaine gêne dans sa bouche ou son estomac. Il peut aussi montrer des signes de fatigue extrême voire s’évanouir tout simplement en raison du manque d’eau et/ou de nourriture.

Il faut pouvoir déceler rapidement la maladie et agir en conséquence. Si vous constatez ces symptômes chez votre animal, il ne faut pas hésiter à contacter votre vétérinaire directement pour lui exposer les faits et ce que vous avez observé.

La transmission entre chiens est rapide : ils ont beaucoup moins besoin de temps pour développer la maladie contrairement aux chats qui y sont résistants.

Les mesures préventives pour éviter la parvovirose chez votre animal

Les mesures préventives pour éviter la parvovirose chez votre animal sont nombreuses. Voici quelques-unes des plus importantes :

Il faut éviter tout contact avec des animaux infectés, ainsi que leur environnement (excréments, eau souillée). Si vous êtes en contact avec un animal atteint de la parvovirose, nettoyez soigneusement vos chaussures et vos vêtements avant de rentrer chez vous afin d’éviter toute contamination.

Si vous avez plusieurs chiens à la maison ou si vous fréquentez des endroits où se trouvent souvent des animaux (parc canin), il est recommandé d’installer une zone tampon à l’entrée de votre domicile afin d’empêcher les germes potentiellement pathogènes qui ont été piétinés dans les lieux publics.