Comment prendre soin de son animal en Suisse ? 

0

 

Si vous souhaitez vous installer en Suisse avec votre animal de compagnie, sachez que c’est possible mais sous certaines conditions. Sa protection et son bien-être pour la sécurité de tous sont vivement recommandés. Qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat, d’un rat, d’un perroquet… il y a une certaine manière de prendre soin d’un animal dans ce pays. Pour tout savoir à ce sujet, suivez ce guide.

A lire également : Trouver des carpes koi du Japon

Quelles sont les conditions pour garder son animal en Suisse ?

Si vous envisagez de faire venir votre animal de compagnie en Suisse, il est important de noter qu’il existe certaines catégories d’animaux qui ne peuvent pas être détenus seuls. Pour en savoir plus, rendez-vous chez le vétérinaire Grancy.

En effet, selon la loi sur la protection des animaux, les gerbilles, les rats, les cochons d’Inde, les lapins, les canaris, les perruches ondulées, les perroquets et un bon nombre de poissons tels que les poissons rouges ne supportent pas une détention en solo.

A lire aussi : Quelques informations pratiques avant d'adopter un Hamster

Petit rappel, pour veiller au bien-être de leurs animaux, les ménages suisses allouent au minimum 0,3% de leur budget mensuel, soit 31 CHF, à leurs animaux de compagnie.

C’est-à- dire la priorité accordée à la protection des animaux de compagnie dans ce pays. Pour les locataires en Suisse, la possession d’animaux domestiques peut être interdite par le propriétaire.

Pour cela, il faut demander une autorisation avant d’installer une chatière dans son logement. Dans ce cas, les propriétaires exigent simplement que la porte ou la vitre soit réparée avant le départ du locataire.

Par ailleurs, négliger le bien-être des animaux en Suisse peut vous exposer à de nombreuses sanctions, dont l’ampleur dépend du degré d’abandon ou de négligence de l’animal et de sa santé. Cela peut vous coûter une amende allant jusqu’à 20 000 Francs suisses.

Prendre soin de son animal de compagnie en Suisse : comment s’y prendre ?

Posséder un animal de compagnie implique de s’occuper de son bien-être. Même si cela peut être un casse-tête, il est essentiel de protéger le petit animal des éventuels risques sanitaires. Toiletter le pelage, soigner les sabots, mettre à disposition un bassin… autant de choses qui peuvent vite devenir épuisantes.

Pourtant, le standard suisse les recommande et il faut s’y investir corps et âme.

Il s’agit par exemple de la pédicure des artiodactyles (bi-ongulés), une tâche qui nécessite de tailler régulièrement les sabots des chèvres et des moutons de manière appropriée. Pour les pigeons domestiques, un bain d’eau fraîche doit être proposé au moins une fois par semaine. Comme mentionné plus haut, il n’est pas facile de garder un rat. En effet, c’est un animal qui a besoin de se blottir contre d’autres animaux. Quant aux chiens, ils aiment dormir  » doucement « , d’où l’importance de leur fournir des paniers bien rembourrés ou des coussins épais.

Contrairement aux rats, les chats n’ont pas besoin de personnes. Vos petites attentions suffisent pour qu’ils se sentent à l’aise. De même, si vous avez un perroquet, prévoyez de nombreux supports élastiques dans sa cage, car ils aiment s’y asseoir. Les cochons d’Inde à poils longs doivent être toilettés régulièrement, du moins leur fourrure.